“L’homme n’est pas fait pour être assis 8 heures par jour ! L’homme doit rester dans une dynamique de mouvement afin de pouvoir diminuer les contraintes quotidiennes exercées sur les disques intervertébraux. De même le mal de dos est le résultat d’une accumulation de mouvements effectués toujours dans le même sens. C’est pourquoi une gymnastique “crédit” permettra d’alterner les appuis et de garder son “capital santé du dos”. La démarche de l’école de la santé du dos s’inscrit dans un apprentissage pour le patient afin qu’il puisse s’autonomiser. Pour être responsable de son dos et de son appareil locomoteur, il est nécessaire de recevoir un enseignement pour pouvoir changer son comportement quotidien et par là même de changer le cours des choses. Avant toute prise en charge un diagnostic mécanique MDT ( Mechanical Diagnosis Therapy) d’après la méthode Mckenzie (fondée par Robin McKenzie, kinésithérapeute néo-zélandais) permettra de définir la stratégie thérapeutique. Il s’agit d’une méthode d’évaluation et de traitement des pathologies rachidiennes et locomotrices basées sur l’auto-traitement.

La méthode McKenzie est par ailleurs conseillée par la Haute Autorité de Santé et largement analysée dans des publications scientifiques internationales, qui en fait une prise en charge basée sur la recherche et la preuve. Les praticiens kinésithérapeutes – physiothérapeutes formés et qui ont obtenu la certification internationale sont référencés à l’ Institut McKenzie France. Une fois la rééducation effectuée, un réentraînement sur ballon fondé selon les principes d’André Petit, kinésithérapeute ostéopathe rochelais, créateur de l’ Ecole du dos Mail 14, permettra de retrouver et d’entretenir la mobilité articulaire et la stabilité musculaire par une gymnastique coordonnée, portée, dans les trois plans de l’espace. Le site référence tous les praticiens formés à la gymnastique ballon Mail 14.

Retrouver les fondamentaux de la biomécanique humaine, garder à l’esprit que l’homme doit rester actif, tels sont les préceptes pour garder une bonne santé du dos”.